Pourquoi l'argile?

L’IMPORTANCE DE L’ARGILE ET DE LA POTERIE
DANS LE DÉVELOPPEMENT DE L’ENFANT
Par Patty Storms - Lakeside Pottery
Ces dernières années, les préoccupations budgétaires ayant réduit les programmes artistiques à l’école (en particulier dans les écoles primaires), de nombreuses recherches sur l’importance de l’art dans le développement de l’enfant ont été effectuées. En me fondant sur ma propre expérience comme artiste et professeure de céramique, je crois que peu de médiums artistiques stimulent la croissance et les capacités chez l’enfant comme l’argile. À Lakeside Pottery Ceramic School and Studio à Stamford, dans le Connecticut, j’enseigne à des enfants (âgés de 6 à 15 ans) depuis plusieurs années. Pendant ce temps, j’ai pu personnellement constater à quel point le fait de travailler avec l’argile est inestimable pour le développement sensoriel, les habiletés motrices, l’estime de soi et l’expression personnelle, les aptitudes à résoudre les problèmes, la discipline et la fierté. J’ai vu que l’argile avait également une qualité thérapeutique unique qui permet aux enfants de s’installer et de se calmer; elle retient leur attention pendant des heures.
DÉVELOPPEMENT SENSORIEL ET HABILETÉS MOTRICES
Il n’y a pas de meilleur moment pour moi que de voir la joie d’un enfant lorsqu’il s’assoit devant le tour de potier pour la première fois et place ses mains humides sur l’argile qui tourne doucement! Les enfants sont immédiatement à l’aise avec l’argile, et le besoin qu’on a d’y toucher. Les expériences sensorielles qu’ils découvrent dans notre studio de poterie sont nombreuses et en découvrant la texture et la sensation de l’argile, les élèves expriment ce qu’ils sentent avec un enthousiasme en toute liberté : « C’est froid, c’est humide et malléable et c’est si lourd! » L’argile demande à être percée, pincée, tordue et roulée et au fur et à mesure qu’ils la manipulent, les enfants développent des habiletés motrices globales et fines et réalisent qu’ils ont un impact sur l’argile puisqu’elle répond à leurs manipulations. Les enfants inspectent visuellement la surface et la couleur de l’argile, ils la sentent et ils rient des sons qu’elle produit lorsqu’elle est humide. Pour beaucoup d’entre eux, c’est probablement la première fois qu’on les encourage à se mouiller et se salir dans l’environnement d’une salle de classe et ils répondent de façon instinctive et encourageante à cette liberté qu’ils ressentent. Même lorsque le produit fini est prêt à être apporté à la maison, les enfants tiennent et bercent leur travail, lissant de leurs doigts la surface maintenant glacée et colorée tout en le tournant et le retournant pour l’inspecter.
ESTIME ET EXPRESSION
D’après mon expérience de professeure d’art, je crois que l’argile est un médium artistique unique parce qu’elle répond très bien au toucher et qu’elle est très indulgente. Dès qu’on donne de l’argile aux enfants, ils commencent immédiatement à la façonner et à lui donner une forme. Ils prennent conscience qu’ils sont responsables et qu’ils ont de l’influence sur le médium, car il répond rapidement sous leurs doigts. Le sentiment qu’ils ont le commandement de l’argile donne aux élèves la confiance d’essayer n’importe quel projet, ce qui ouvre la porte à une plus grande expression personnelle et plus d’imagination. L’argile permet aussi à un enfant d’apprendre à réparer les erreurs et par conséquent à ne pas avoir peur d’en faire. Faire des erreurs est essentiel à l’autoamélioration, mais cela peut être difficile et même représenter un obstacle pour certains enfants. La « capacité à pardonner » de l’argile, et ainsi la possibilité de réparer facilement les erreurs, donne à l’enfant un sens de contrôle sur la réussite de son projet, qui améliore l’estime de soi et l’expression personnelle quand il réalise que ces erreurs ne vont pas l’empêcher de progresser. Par exemple, lors d’un cours, un garçon avait travaillé pendant plus de deux heures sur son projet, un porte-brosse à dents qui ressemblait à un joueur de baseball. Tout d’un coup, il perça accidentellement un trou dans le côté du projet alors qu’il le décorait. Il nous regarda, dévasté. Mais comme je lui montrai comment prendre un morceau d’argile et boucher la partie endommagée, il saisit soudainement l’argile de ma main et déclara : « Je peux le faire moi-même! » Il répara son travail et continua à le décorer avec ferveur.
RÉSOLUTION DE PROBLÈMES
L’argile diffère des autres médiums artistiques en ce sens qu’elle demande une compréhension du monde en trois dimensions. Dans nos programmes, nous encourageons souvent les enfants à travailler sur des tours de décoration ou à se lever de leur chaise et à se rendre de l’autre côté de la table afin de voir leur création de tous les côtés. Ils commencent à comprendre les formes, la perspective et ainsi, ils prennent leur première leçon de géométrie. L’enfant apprend à vraiment regarder et voir le monde qui l’entoure et découvre sa place dans ce monde. Il acquiert la connaissance des méthodes de planification et de résolution de problèmes en concevant son projet en trois dimensions. Où est-ce que ma porte devrait aller dans mon château carré? À quelle hauteur est-ce que je dois construire l’arbre avant qu’il devienne instable? Est-ce que la queue de mon chien devrait être droite ou s’enrouler au-dessus de sa tête? Si la tête de mon lapin est trop large pour son corps, est-ce qu’elle va tomber? Nous encourageons les enfants à penser par eux-mêmes et nous les aidons dans le processus de planification. Par exemple, lorsque nous fabriquons un cylindre, nous commençons avec le morceau d’une plaque d’argile rectangulaire plate que les élèves décorent et conçoivent lorsqu’elle est posée sur la table. Pendant qu’ils travaillent, nous leur demandons comment nous pourrions utiliser ce rectangle plat pour faire un vase debout. C’est merveilleux de les voir comprendre comment le rouler en cylindre et nous avons toujours quelques enfants qui prévoient l’étape suivante en disant : « Nous avons besoin d’un fond! »
DISCIPLINE
Bien qu’il y ait des règles et des procédures devant être suivies lorsqu’on travaille avec l’argile, je trouve que les enfants sont très bons pour comprendre les directives et respecter les procédures. Grâce à cette compréhension, ils apprennent quelque chose qui est très important : la discipline engendre le succès. Les méthodes que j’enseigne sont simples (p. ex., ne pas laisser une pièce d’argile être trop épaisse ou encore, une queue fine devrait être connectée au corps pour le soutien). J’explique pourquoi les techniques sont importantes (si l’argile est trop épaisse, elle ne séchera pas correctement ou la queue qui est trop mince et qui n’est pas connectée au corps pourrait se casser parce qu’elle n’est pas assez solide), et les enfants saisissent les concepts facilement, tout en apprenant la physique de base. La règle la plus importante « glisser et marquer ». Elle est utilisée chaque fois que deux pièces d’argiles sont rassemblées et, si on oublie, les pièces pourraient tomber ou craquer pendant la cuisson. J’entends souvent un enfant rappeler à un autre de « glisser et marquer », et ils aiment dire la règle à voix haute pendant que je donne les instructions. Je donne aux enfants des outils de poterie d’adultes avec lesquels travailler; ils comprennent la responsabilité qui leur est attribuée et ils font attention. Pendant toute la période pendant laquelle ils utilisent des techniques spécifiques et de vrais outils, ils sont consciencieux et méticuleux en suivant le processus pas à pas. Je suis toujours ravie lorsqu’ils me rappellent d’autres règles qu’ils ont apprises, par exemple quand ils disent : « Patty, n’oublie pas de faire un trou dans la tête de mon chat, elle est vide et l’air doit sortir, sinon elle va craquer! »
EFFET CALMANT
Les cours de nos programmes extrascolaires pour les enfants durent deux heures et nos cours du camp d’été durent trois heures. Il y a beaucoup de parents qui m’ont exprimé leur inquiétude pensant que leur enfant ne serait peut-être pas capable de rester concentré sur la tâche pendant si longtemps, pourtant c’est toujours le contraire qui se passe. Alors que j’ai travaillé avec des élèves avec d’autres médiums artistiques, quelque chose de magique se produit lorsque les enfants travaillent avec l’argile. Que ce soit la réponse sensorielle à l’argile, la possibilité d’être en charge du médium ou, peut-être, la capacité d’exprimer et d’articuler leurs émotions à travers leurs manipulations physiques et de lissage de l’argile, tous les enfants, même ceux ayant des niveaux d’activité élevés, s’impliquent et deviennent accaparés par leur travail. La classe de douze enfants est calme et sereine et les heures s’envolent. Les enfants n’éprouvent pas de frustration ou de déception parce que l’argile est flexible et malléable. Bien que je ne sois pas au courant des recherches dans ce domaine, je peux témoigner des résultats calmant et guérissant puisque je les ai vus au studio à maintes reprises.
FIERTÉ ET ESTIME DE SOI
À Lakeside Pottery, nous enseignons tous la céramique avec la philosophie que le processus est plus important que le produit. Je mets l’accent sur la découverte et la joie de créer. Cependant, il y a un bonheur pour les enfants de fabriquer une grosse tasse ou un pot à crayons et d’annoncer que c’est pour le café de leur grand-mère ou le bureau de leur papa. La nature fonctionnelle et durable de l’argile à poterie procure aux enfants un sentiment d’importance et de fierté. Je vais souvent donner aux élèves l’option de mettre des puces de verre au fond de leurs bols ou de leurs assiettes dans le cadre du processus d’émaillage. Lorsque j’explique que bien que ce soit très beau, l’objet pourrait être nuisible à la santé si on y met des aliments, beaucoup d’enfants disent non au verre parce qu’il est important que leur bol soit utilisé comme pièce centrale de leur table. Il est important que les enfants découvrent toutes les formes d’art, et pourtant, il semble que le caractère durable de la pièce d’argile finie réalisée par les enfants ajoute une valeur spéciale à leurs yeux. Nous demandons souvent aux parents quelle création artistique leur mère a-t-elle gardée sur ses étagères pendant des années, et ils répondent tous que c’est la poterie qu’ils ont faite à l’école primaire.
C’est toujours enrichissant pour moi de présenter l’argile aux enfants et de voir ses qualités uniques contribuer à leur développement de tant de façons. Sachant à quel point l’argile est précieuse dans les réalisations des enfants et aussi parce qu’il est décourageant de voir les limites qui sont imposées aux programmes scolaires en art de nos enfants, Lakeside Pottery a aidé des écoles à démarrer des programmes de poterie; travaillé avec des enfants ayant des besoins spéciaux, formé des enseignants à travailler avec l’argile, aidé à acheter et à mettre en place les équipements et aidé à planifier et à concevoir des studios dans les écoles. Nous avons partagé l’expérience de l’argile à la fois dans le cadre de programmes scolaires et dans des ateliers pour enfants de notre studio en étant convaincus que l’argile est un élément essentiel pour favoriser le développement des enfants.
 
 
Register